• Louis Amstutz est un ami d'Elie de l'époque des Arts et Métiers qui habitait à Hérimoncourt, petite bourgade du département du Doubs, située pas très loin de Montbéliard. Il a dû reprendre l'entreprise familiale après ses études.

    Nous disposons de plusieurs lettres et cartes postales de Louis adressées à son copain Elie.

    Louis Amstutz

     

    Carte postale datée de 1906, montrant une vue d'Erimoncourt, qui va bientôt devenir Hérimoncourt. Elie est déjà à Paris, Boulevard de Clichy.

    Louis Amstutz

    Louis Amstutz

     

     

    Le 2 Juillet 1908, Hérimoncourt a acquis son H.

    Louis Amstutz

    Louis Amstutz

     

    Carte du 2 Septembre 1908. 

    Louis Amstutz

    Louis Amstutz

     

    Le courrier devait marcher dans les deux sens, car le 19 Décembre 1908 Amstutz écrit à Elie. Et là on comprend que les 2 copains sont aussi des techniciens, et que l'un aimerait bien que l'autre l'aide à construire son monte-charge !

     Louis Amstutz

    Louis Amstutz

    Louis Amstutz

    Louis Amstutz

     

     

    Lettre du 08/01/1909. Je pense que contrairement à l'indication 1/8/09 en tête de la lettre, celle-ci a été écrite le 8/1/09 !! Amstutz dit que son copain avait fait la noce, mais peut-être que lui aussi !

    Louis Amstutz

    Louis Amstutz

    Louis Amstutz

     

      

     Le 28 janvier 1909, nouvelle lettre d'Amstutz à Elie, même sujet. Mais il est aussi question des histoires personnelles d'Elie, en tout cas de ses relations avec un ou plusieurs curés, appelés élégamment corbeaux.

    Louis Amstutz

    Louis Amstutz

    Louis Amstutz

     

    L'histoire ne dit pas si le monte-charge a été construit ni s'il a fonctionné. 

    Je ne sais pas ce que Louis Amstutz est devenu, je n'ai pas  trouvé son nom parmi les morts de la Grande Guerre.

    Pour le fun j'ai regardé dans les Pages Jaunes et je n'ai pas trouvé d'entreprise Amstutz dans le secteur d'Hérimoncourt. Par contre il y a aujourd'hui une bonne douzaine de porteurs de ce patronyme dans le secteur Montbéliard/Belfort.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique