• Nous venons de faire connaissance avec les membres de cette famille proche, puisque Louise Tourret-Méloux était la sœur de Mélanie Tourret-Allias, notre aïeule.

    Il semble que la famille ait quitté Lapeyrouse pour Paris, peut-être après la mort de Jean, le mari de Louise, en 1909 ? Cette dernière a-t-elle suivi ses enfants ou est-elle restée sur place ?

    Toujours est-il que les liens restaient étroits entre les cousins parisiens de fraîche date, en témoigne la lettre suivante écrite à Elie le 27 Octobre 1914 probablement par la femme de Louis. Si elle avait la clé de chez lui, cela semble significatif.

    Méloux

    Méloux

    Méloux

     

    Lettre du 24 Novembre 1914 peut-être de Louis Méloux, adressée à Marcelle.

    Méloux à Marcelle

    Méloux à Marcelle

     

    Lettre du 27 Janvier 1915 à Claudius, probablement écrite par la femme de Louis.

    Méloux à Claudius

    Méloux à Claudius

     

     Lettre du 16 Juin 1915, toujours adressée à Claudius et Mélanie par la femme de Louis.

     

    Méloux à Claudius

    Méloux à Claudius

     

    - o -

     

    Sur les 4 hommes "envoyés" au front par les deux sœurs Tourret, Elie est ses trois cousins, aucun n'est revenu. Triste bilan. Mais de plus sur les quatre, 3 ont été portés disparus et il a fallu attendre plusieurs mois pour avoir confirmation de leur sort. Et ce sont les tribunaux qui pour finir les ont déclarés officiellement morts, plusieurs années après.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique