• Pierre Marie Boillot

    Nous avons vu que depuis le 16 septembre 1815 Pierre Marie Boillot est un officier "non en activité" ou encore "en demi-solde". Nous savons également par son Etat de service qu'il est célibataire. Son régiment a été licencié à Riom, est-ce pour cela qu'il va épouser une fille de la région ? En tout cas c'est là que nous le retrouvons en 1816 pour son mariage. Nous commençons par le contrat de mariage daté du 14 février 1816 que vous trouvez ci-dessous.

    Contrat mariage Boillot-Rozier

    Contrat mariage Boillot-Rozier

    Contrat mariage Boillot-Rozier

    Qui est l'heureuse élue? Elle s'appelle Claudine Rozier, est née le 30 juillet 1782 ... à Artonne, mais oui !!! Elle est la fille de Thomas Gilbert, notaire royal à Artonne et de Anne Lacoste. Son acte de naissance figure ci-après.

    Rozier Claudine Naissance

    Claudine Rozier fait partie d'une fratrie de 12 enfants, dont au moins 3 frères vivants, Guillaume alors percepteur à Artonne, Jean Baptiste Michel percepteur à Champs, et Jacques Justin propriétaire à Artonne.

    Préalablement à son mariage elle vend quelques terres à son frère Guillaume, comme cela était prévu dans le contrat de mariage.Voici l'acte de vente.

    Claudine Rozier vente

    Claudine Rozier vente

     

    Claudine Rozier vente 

    Le mariage de Pierre Marie Boillot et Claudine Rozier est célébré à Artonne le 5 juillet 1816. Pourquoi un tel délai entre la date du contrat et celle du mariage ? A-t-on attendu l'accord officiel du Ministre de la Guerre son Excellence le duc de  Feltre ? Ce dernier a pourtant donné la permission de mariage le 12 avril 1816, c'est écrit dans l'acte de mariage ci-dessous. 

    Mariage Boillot-Rozier

    Mariage Boillot-Rozier

    Mariage Boillot-Rozier

     Nous disposons d'une copie de l'acte de mariage établi par la Mairie et contresignée par le sous-préfet, mais je vous en fais grâce !!!

     - o -

    Quoi qu'il en soit la mariée devait être un peu ronde le jour de son mariage car elle donne naissance le 13 octobre 1816, à Besançon (Doubs) à son fils Thomas Gilbert, dont voici l'acte de naissance.

    Gilbert Thomas Boillot Naissance

     

    Nous disposons également d'un acte "semi-authentique" signé par Pierre Marie Boillot attestant du baptême de Gilbert Thomas le 15 octobre 1816 à la paroisse Saint-Pierre à Besançon. Son parrain est son grand-père Thomas Gilbert Rozier, sa marraine sa grand-mère Magdeleine Ferriot, respectivement représentés par Henry Boillot et Marianne Boillot, dont nous ne connaissons rien par ailleurs. 

    Gilbert Thomas Boillot Baptême

     - o -

    Les Rozier, une (grande?) famille d'Artonne

    Pour faciliter la compréhension je joins un arbre généalogique de la famille Rozier. Vous pouvez l'agrandir en cliquant sur les flèches de la marge supérieure, ou même le télécharger.

    On relève que de nombreux enfants Rozier ne survivent pas plus de quelques semaines ou quelques mois. Je pense aussi avoir "loupé" sur l'état civil quelques décès en bas âge, pas toujours faciles à voir. Par ailleurs on note que les deux frères Guillaume et Jean Baptiste Michel ont épousé deux sœurs de la famille Rouher, Marie Jeanne et Marie Suzanne. De ce fait la famille Rozier est apparentée à la famille Rouher, bien connue dans la région.

    - o -

     

    Cliquez sur le lien pour la page suivante «la-vie-d-un-demi-solde»

     

     

     

     

    « Origines de la famille BoillotLa vie d'un demi-solde »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :