• La mort de Gilbert Boillot

    Gilbert Boillot décède à Artonne le 11 mars 1894, à l'âge de 77 ans. Son acte de décès figure ci-dessous.

    Gilbert Boillot Décès

    Son fils Henri étant décédé quelques années plus tôt, le 09/03/1891, sa seule héritière est donc son épouse Anne Drouaillet.

    Seule héritière ? Voire ... Gilbert Boillot laisse en effet un testament olographe en date du 14/12/1872, ainsi rédigé :

    "Je soussigné Gilbert Thomas Boillot, époux de Anne Drouaillet demeurant à Artonne, ai par les présentes fait mes dispositions de dernière volonté ainsi qu'il suit.
    Voulant donner à mon épouse un témoignage de mon affection je fais en sa faveur les dispositions suivantes.
    Je donne et lègue à madame Anne Drouaillet ma femme, la moitié en propriété de tous les biens meubles et immeubles qui composeront ma succession. Ma dite femme aura le choix de prélever le legs que je viens de faire en sa faveur d'abord sur les meubles meublants, linge et argenterie, créances, valeur mobilière et subsidiairement sur les immeubles pouvant revenir à ma succession.
    Pour en jouir et disposer comme de choses lui appartenant en toute propriété et jouissance à compter du jour de mon décès , la dispensant de toute demande de délivrance de legs et même de faire faire inventaire.
    Fait à Artonne le quatorze décembre mil huit cent soixante douze.
    Signé : G Boillot"

    Ce testament a été enregistré aux minutes de maître Charles Nony, notaire à Artonne le 28 mars 1894, sur ordonnance de Me Henri Sadourny, juge au tribunal civil de Riom, en date du 13/03/1894.

    Compte tenu de la rédaction du testament de Gilbert Boillot, sa femme hérite donc de la moitié de ses biens ... et plusieurs cousins-cousines de l'autre moitié. Contrairement à ce qui est indiqué dans le testament, il a donc fallu faire un inventaire des biens du couple. Cet inventaire a été réalisé en deux fois, les 14 avril et 28 juillet 1894.

    Je vais vous épargner la lecture de cette pièce, un peu fastidieuse, et vous en présente juste la première page.

    Inventaire Boillot

    On peut voir que la chambre à coucher comprenait par exemple un fauteuil voltaire recouvert en tapisserie évalué à 8 francs, une vieille glace cadre rouge évalué 3 francs, ou encore une table de nuit en acajou évaluée 10 francs.

    Dans un secrétaire on trouve Deux pistolets de poche, une lorgnette jumelle, trois médaillons Victor Emmanuel et Garibaldi, diverses photographies, un porte carte, divers articles de fumeur, le tout prisé 1 franc.

    Dans une armoire on trouve cinquante deux draps de lit prisés cinquante quatre francs, et deux cent trente sept serviettes prisées à quatre vingts francs.

    Au terme de cet inventaire, la valeur du mobilier, vaisselle et argenterie ressort à 1051,95 Fr, celle des valeurs de bourse (obligations, actions et prêts à des tiers) s'élève à 63389,80 Fr. A ces sommes il convient d'ajouter la valeur des terres

    - o -

    La moitié de la succession de Gilbert Boillot est donc attribuée à 4 cousines que nous découvrons à cette occasion.

    - La première cousine s'appelle Scévoline Boillot, veuve de Paul Devaux, rentière, demeurant à Compiègne, rue Pierre Sauvage, n°1. Nous ne savons rien d'elle mais rappelons-nous que Gilbert Boillot a été baptisé le 15/10/1816 à l'église Saint-Pierre de Besançon. Son parrain était son grand-père Thomas Gilbert Rozier, représenté par Henry Boillot. Le frère de Pierre Marie, père de Gilbert ? Qui aurait eu une fille s'appelant Scévoline ? Voilà une nouvelle piste de recherche !!! Vous pouvez retrouver la page en question ici pierre-marie-boillot 
    Toujours est-il que Scévoline se voit attribuer par acte du 12/10/1895 la somme de 7000 Francs.

    - La deuxième cousine s'appelle Anne Clotilde (ou Claudine) Rozier, dite en famille Anaïs, veuve de François Nicolas Rozier, demeurant à Mozac chez les dames Augustines. C'est une fille de Jean, un des frères de Claudine Rozier, femme de Pierre Marie Boillot. Elle a épousé François Auguste Rozier, de Villosanges (un cousin ?) installé comme marchand-droguiste à Clermont-Ferrand. Elle se voit attribuer par acte du 10/12/1895 la somme de 2300 Francs.

    - La troisième cousine s'appelle Claudine Adèle Rozier veuve Mandet. C'est la fille de Jacques Justin, dernier membre de la fratrie Rozier. Elle a épousé Louis Mandet, originaire de Clermont-Ferrand où elle habite rue Montlosier n°21.
    Elle se voit attribuer par acte du 10/06/1896 la somme de 2592,15 Francs.

    - La quatrième cousine s'appelle Anne Louise Rozier, veuve Pradon. C'est la fille de Guillaume, l'aîné des enfants Rozier, qui succèdera à son père comme notaire. Elle a épousé Vincent Pradon qui sera notaire à son tour, et également maire d'Artonne. Hélas pour elle, Anne Louise ne va pas vivre assez longtemps, elle meurt le 29/02/1896, et ce sont ses 3 filles qui vont se partager le "pactole" qui sera donc divisé par 3 ! Ces dernières s'appellent Marie Pradon veuve de Louis Bénézy, habitant à Clermont-Ferrand, rue du Port ; Jeanne Marie Claudine Pradon veuve de François Antoine Degans, habitant Aigueperse ; Angélique Eulalie Pradon veuve de François Joseph Bayle, habitant Clermont-Ferrand, rue Thomas n°3. Toutes les trois ont épousé un avocat.
    Elles ont reçu par acte du 04/06/1896 la somme de 2300 Francs.

     - o -

    La succession de Gilbert Boillot a donné lieu à une adjudication par voie d'enchères, en date du 11 août 1895 en l'étude de maître Charles Nony, notaire à Artonne. A l'issue de cette opération, madame Anne Drouaillet veuve de Mr Gilbert Thomas Boillot, propriétaire demeurant à Artonne, présente à l'adjudication qu'elle a acceptée a été proclamée adjudicataire de plusieurs lots :

    - Une maison d'habitation sise à Artonne quartier du foirail ou de l'Eglise consistant en une petite maison haute à laquelle on arrive par un escalier extérieur qui donne accès à une cuisine et à une chambre à coucher ... moyennant outre les charges de l'enchère la somme de deux mille deux cent soixante francs de prix principal.
    - Un petit bâtiment couvert de tuiles creuses situé en cette ville d'Artonne quartier de la Mairie consistant en cave, cuvage au-dessus et grenier au-dessus dudit cuvage... moyennant ... mille vingt francs de principal.
    - Une pièce de terre ... terroir des Chaves, numéros 482, 484 et 485 de la section C du plan cadastral contenant sept ares cinquante centiares, ... douze cent vingt francs de prix principal.
    Une pièce de terre ... section de Bicon terroir du Marais ou Petit Marais de Bicon contenant environ trois hectares soixante deux ares trente quatre centiares compris sous le numéro 796 de la section B du plan cadastral ... moyennant la somme de sept mille cent quarante francs de prix principal.

    Anne Drouaillet a donc dû racheter aux enchères les deux maisons qu'elle occupait avec son défunt mari ainsi que les deux pièces de terre qu'elle voulait conserver.

    Nous disposons par ailleurs d'un document sous seing privé en date du 10 septembre 1896 par lequel Anne Drouaillet reconnaît avoir reçu de Blaise Claudius Allias époux Tourret, serrurier demeurant à Artonne la somme de quatre vingt cinq francs principal du prix d'adjudication moyennant lequel et par procès-verbal dressé par ledit Maître Nony notaire le onze août 1895, Blaise Claudius Allias a été déclaré adjudicataire d'une vigne sise commune d'Artonne terroir des Puys ou vigne de St Agoulin contenant environ cinq ares 14 centiares portée au n° 164 de la section E du plan cadastral ...

     - o -

    La succession de Gilbert Boillot est maintenant soldée, sa veuve Anne Drouaillet vit seule avec sa domestique Anna Allias, dans sa maison située juste à côté de celle de Claudius Allias et sa famille. Malheureusement Anna Allias meurt le 11/11/1897 à l'âge de 29 ans, en la maison d'Anne Drouaillet, dit son acte de décès. Cette dernière est alors âgée de 74 ans et se retrouve seule.

    Seule ? Pas si sûr, n'oublions pas les Allias juste à côté.

     - o -

      Cliquez sur le lien pour la page suivante mme-boillot-veuve-et-rentiere

     

    « Un rentier à ArtonneMme Boillot, veuve et rentière »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :