• Les ancêtres Sabatier

    On trouve trace de la famille Sabatier (ou Sabattier, l’orthographe varie) à Saint-Agoulin dès le XVIIIe siècle. Le plus ancien que nous avons identifié se prénomme Gabriel. Nous savons qu'il est mort verts 1754, son épouse Marguerite Delaval est née vers 1687 et décédée le 28/10/1762 à Saint-Agoulin. 

    Nous leur connaissons deux enfants (il y en a peut-être d'autres que nous ignorons), je vous les présente ci-après, en commençant par le plus jeune. Mais pour faciliter la compréhension je joins ci-après un arbre généalogique.

    Antoine Sabatier est né vers 1730 à Saint-Agoulin, il se marie le 5 février 1754 avec Jeanne Mordefroid, originaire d'Artonne. Leur fille Catherine naît le 12/03/1755 et meurt le 20 avril de la même année. Sa mère ne résiste pas à l'accouchement et s'éteint le 15/03/1755. Antoine est inconsolable pendant quelques mois, puisqu'il se remarie le 17/02/1756 avec Catherine Boile. De ce mariage nous avons 4 enfants, Marie née le 11/09/1759, Quintien le 11/04/1761, Marien le 30/03/1763 et Anne le 26/10/1765. Tous sont nés à Saint-Agoulin. Catherine Boile meurt le 19/04/1773 à environ 46 ans. Nous n'avons pas cherché les héritiers de cette branche.

    - o -

    Le frère aîné d'Antoine se prénomme Pierre, il est né entre 1724 et 1729, et est mort le 19/02/1806 à Saint-Agoulin. Il a a épousé Marie Bourdier, dont on sait juste qu'elle est morte avant 1801.

    Nous leur connaissons huit enfants, tous nés à Saint-Agoulin.

    L'aîné s'appelle Antoine, né le 06/01/1761 et décédé le 26/06/1828 ; il a exercé entre autres les professions de cabaretier et garde-champêtre ; il a épousé le 03/02/1784 Marie Grand, originaire de Jozerand. On peut imaginer qu'il lui est arrivé le même genre de mésaventure qu'à la première femme de l'autre Antoine, mais je n'en sais pas plus. Toujours est-il qu'aux environs de 1809 il se remarie avec Anne Petoton, née vers 1779, décédée le 12/02/1842. Nous leur connaissons 4 enfants, tous des garçons : François (29/04/1810 - 9/9/1856) marié à Marguerite Gallier. Puis Gilbert (né le 30/03/1812), Claude (23/08/1813 - 09/05/1819) et Louis (09/05/1820 - 11/02/1895) marié à Michelle Lasnier. 

    Nous relevons une curiosité concernant ce dernier couple Louis Sabatier-Michelle Lasnier : ils ont eu 6 enfants, 3 garçons et 3 filles. Les 2 premiers garçons, François (02/06/1848-02/08/1869) et Gabriel (1851/29/01/1871) sont morts à l'aube de leurs 20 ans ; le troisième, François (25/02/1861-12/12/1861) ne vit que 10 mois. Il reste 3 filles, Marie, née le 04/03/1853, une autre Marie née le 12/09/1857, et Anne née le 09/11/1863. Toute la fratrie est née à Saint-Agoulin.

    Vous trouverez ci-après un extrait de l'arbre Sabatier-Lasnier.

    La seconde Marie épouse le 23/01/1877 Jean Pannetier de Saint-Priest d'Andelot (Allier) où le couple s'installe.

    La première Marie épouse le 06/02/1872 Balthazard dit Pierre Andrieux, de Saint-Agoulin. Le couple aura deux filles, Marie Catherine, née le 25/11/1872, et Catherine Eugénie, née le 12/02/1875. Puis Marie meurt le 16/05/1884, à l'âge de 31 ans.

    Pierre Andrieux épouse alors sa belle-sœur Anne Sabatier le 05/06/1886, après avoir obtenu l'autorisation du Président de la République par décret du 22 Février 1886, ainsi que le précise l'extrait de l'acte de mariage ci-après :

    Mariage Pierre Andrieux - Anne Sabatier

     Je n'ai jamais rencontré un autre acte d'état-civil ayant nécessité un décret du Président de la République ! 

    - o -

    Le second enfant de Pierre Sabatier se prénomme Blaize, né le 17/09/1764. Il a probablement quitté Saint-Agoulin, nous n'en savons pas plus sur lui.

    La troisième est une fille, Marie, née et morte le 24/12/1765.

    Le quatrième s'appelle Laurent (03/12/1769-12/05/1812). Il a épousé le 07/03/1791 à Saint-Ignat Marie Croizet, originaire de ce village où le couple s'est installé et a fait souche. Nous leur connaissons 2 enfants nés à Saint-Ignat : Antoine (né vers 1794) et Françoise (1800-1865). Cette dernière a épousé Jean Canet le 04/07/1826 à Culhat. J'ai trouvé cette branche par Internet, ce qui montre que nous avons des petits cousins qui en sont issus !

    La cinquième se prénomme Catherine, née le 01/05/1772, elle décède le 14/11/1772 à l'âge de 6 mois.

    Le suivant est Quintien, né le 26/10/1773 et décédé le 12/03/1776 à 29 mois.

    Le septième s'appelle Antoine, comme l'aîné de la fratrie, qui est d'ailleurs son parrain. Il est né le 29/03/1776 et meurt le 06/12/1829 à 53 ans. Il épouse le 30/04/1801 Françoise Croizet, sœur de la femme de son frère Laurent. Et comme son frère il part s'installer à Saint-Ignat où il fera souche. Nous lui connaissons deux enfants : Michel 07/04/1803-30/06/1867) exerce le métier de tisserand. Il épouse à Maringues le 19/05/1829 Magdeleine Maraud qui en est originaire. Et Pierre (08/05/1807-12/07/1868) épouse le 14/09/1831 à Luzillat Anne Ogheard (18/12/1802-03/07/1852).
    Les deux couples des frères Michel et Pierre ont essaimé dans le secteur de Maringues - Luzillat - Saint-Ignat, j'ai trouvé leurs descendants par Internet, là en core nous devons avoir des petits-cousins !!!

    Le huitième et dernier enfant de Pierre Sabatier s'appelle Gilbert et nous intéresse particulièrement, c'est notre ancêtre direct. Il est né le 11/03/1779 à Saint-Agoulin, et décède le 07/09/1806 à moins de 28 ans. Il épouse le 23/01/1798 à Saint-Agoulin Claudine Servolle (ou Servol), née vers 1767, décédée le 10/02/1834, qui lui donnera 3 garçons : 

    L'aîné se prénomme Jean, né le 6/12/1800 (15 Frimaire IX), décédé le 16/04/1804 (26 Germinal XII) à 3 ans 1/2. Nous ne parlerons plus de ce malheureux.

    Le second fils se prénomme Claude, né vers 1802, décédé le 23/10/1868.

    Le troisième et dernier fils se prénomme aussi Gilbert, comme son père (25/02/1805 - 08/3/1869).

    Les trois frères Jean, Claude et Gilbert sont nés et morts à Saint-Agoulin, mais il n'est pas toujours aisé de suivre le parcours des deux derniers.

    Nous allons essayer de vous conter leur histoire sur la page suivante.

     

     Cliquez ici pour aller sur la page suivante «claude-et-gilbert-sabatier»

     

     

     

     

    « Décès d'Anne Drouaillet-BoillotClaude et Gilbert, 2 frères ? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :